Bientôt un réseau de télécentres en Seine et Marne

Seine-et-Marne Développement a présenté aujourd’hui les résultats de l’étude de marché réalisée par le cabinet LBMG Worklabs sur les télécentres en Ile-de-France.

27 grandes entreprises franciliennes parmi lesquelles Areva, Atos, Cap Gemini, Dassault, le Ministère des Finances, IBM, SFR, Siemens, Vivendi, et 150 TPE-PME et indépendants de Seine-et-Marne ont participé à cette première grande enquête sur le télétravail et les télécentres en Ile de France.

Une demande grandissante pour des télécentres

Parmi les principaux résultats de l’étude:

  • Plus de la moitié des indépendants travaillent en dehors d’un bureau classique et 47% d’entre eux sont intéressés par des places en télécentres, mais en l’absence d’une offre existante, ils travaillent majoritairement à domicile.
  • 37% des TPE/PME qui pratiquent le travail à distance ont l’habitude de le faire depuis un tiers-lieux (café wifi, centre d’affaires…) et 24% d’entre-elles se disent intéressées par des bureaux en télécentres.
  • Pour les grandes entreprises, 16% envisagent de prendre des places en télécentres dès 2012 (secteur des nouvelles technologies) et 89 % des se déclarent intéressées à plus long terme.

 

Lancement de l’initiative Telecentres 77

Le Département et son agence économique Seine-et-Marne Développement se sont engagés à créer en 2012 une structure de préfiguration pour un réseau de télécentres regroupant collectivités, aménageurs, porteurs de projets et investisseurs. Cette initiative basée sur l’élaboration d’un véritable modèle économique se concrétisera dès 2012 par la mise en place de premiers espaces télécentres
Un tel réseau permettra d’assurer une cohérence de l’offre et de mutualiser un certain nombre de services et ressources tout en construisant des synergies avec les télécentres à vocation plus rurale.

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *