Coworking

Y a du soleil et des nomades…

16 septembre 2011

“Working out the box”! Cet après-midi, la caravane est partie en vadrouille direction le 2ème arrondissement à Paris, pour participer au ParkingDa


Betahaus begins : les origines du coworking en Allemagne

5 juillet 2011
maximagealaune

De passage à Berlin pour un pèlerinage en terre promise du coworking, j’ai également eu la chance de rencontrer Max, l’un des fondateurs de l’espace, qui a accepté de répondre à quelques questions. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur les origines de Betahaus et du mouvement coworking en Allemagne!


Pèlerinage en terre promise du coworking

21 juin 2011
Betahaus Berlin

Quand on est un passionné de coworking, allergique au bureau tel un Romain Duris prenant ses jambes à son cou à la fin de « L’Auberge espagnole », c’est un peu en pèlerinage qu’on se rend en visite à Betahaus, temple originel du Coworking en Europe, précurseur allemand d’une tendance qui s’est depuis confirmée dans les faits et dans les esprits.


Télétravail et tiers-lieux : revue du 17/06/11

17 juin 2011
Les avions de 2050 - mais y aura-t-il encore des avions en 2050?

Retrouvez dans notre revue de presse hebdomadaire notre sélection de l’actu du télétravail et des tiers-lieux. Études, nouveautés, faits marquants… Que retenir cette semaine?


Si tu ne vas pas au coworking, le coworking viendra à toi

7 juin 2011
Si tu ne viens pas au coworking, le coworking viendra à toi

Que l’on soit un sans bureau fixe, un indépendant en free-lance ou un corporate clone en cavale, all you need is coworking, disions-nous la semaine dernière dans Le coworking à l’épreuve du corporate cloning. Pourtant, certaines entreprises sont frileuses à l’idée de laisser leurs ouailles s’éparpiller en terres inconnues. Que faire?


Le coworking à l’épreuve du corporate cloning

1 juin 2011
Quelle place pour le corporate clone dans ces espaces ouverts?

Les espaces de coworking qui se développent en France sont emblématiques de l’engouement récent pour les tiers-lieux de travail. S’adressant plutôt, aujourd’hui, à une population de freelance ou d’entrepreneurs, sont-ils aussi adaptés pour répondre aux besoins de mobilité des salariés ?