Le coworking élargit ses horizons !

 

Nous ouvrons les colonnes du blog à notre partenaire Cadres en Mission, société de portage salarial, pour observer la tendance du coworking à travers leur regard.

Initialement conçu par et pour les travailleurs indépendants, le coworking élargit désormais ses frontières aux grandes entreprises. Arthur Avranches, responsable de la communication chez Cadres en Mission nous en dit un peu plus sur ce phénomène !

Que se cache-t-il derrière le concept du coworking ?

Si vous ne connaissez pas encore le principe du coworking, il serait grand temps de vous mettre à jour ! Concept issu des États-Unis, lui-même dérivé des cafés d’artistes européens, le coworking propose aux travailleurs de quitter leurs murs, que ce soit ceux de leur entreprise ou de leur domicile/bureau pour rejoindre un espace convivial.

Le coworking, c’est un lieu (souvent) atypique, mais c’est aussi et surtout une philosophie. Les coworkers, tels qu’ils se surnomment, se réunissent en effet autour d’un certain nombre de belles valeurs qui sont souvent résumées ainsi : durabilité, accessibilité, ouverture, communauté et coopération.

Pourquoi séduit-il les indépendants ?

À l’origine, le coworking a été pensé par des travailleurs indépendants convaincus par les bienfaits de la mutualisation des compétences et des frais. Fort logiquement, on y retrouve donc une majorité de freelances et notamment un grand nombre de profils évoluant dans les secteurs du numérique et de la création (graphistes, webmasters, développeurs, rédacteurs…), même si ce n’est en rien une règle générale.

Les consultants en portage salarial, qui profitent d’une liberté d’organisation totale, commencent également à se laisser séduire par ces nouveaux espaces qui leur donnent l’occasion de rencontrer des professionnels aux compétences parfois complémentaires aux leurs.

Attirées par le dynamisme et les nombreuses perspectives accompagnant ces nouveaux environnements de travail, les startups se sont elles aussi tournées assez naturellement vers le coworking. D’ailleurs, pour répondre à cette demande grandissante, la plupart des espaces de coworking proposent désormais des bureaux privatisés et des salles de réunion disponibles à la location.

Les grandes entreprises investissent ces lieux de partage !

Si le coworking était encore il y a quelques années une lubie réservée aux travailleurs indépendants en mal de nouveautés, de mobilité et de contacts professionnels, la tendance a fini par toucher une nouvelle catégorie de structures, et non des moindres : les grandes entreprises !

Plusieurs poids lourds de l’industrie, comme Google, Coca-Cola ou encore BlablaCar, ont en effet bien compris l’impact bénéfique de ce nouveau mode de travail sur la créativité et la productivité de leurs troupes. Les salariés invités à quitter ponctuellement les locaux de leur entreprise pour travailler en espace de coworking, sont certes encore assez rares, mais l’idée fait son bonhomme de chemin. Il ne serait donc pas étonnant que l’exception finisse par devenir la norme d’ici quelques années.

Autre signe qu’il ne s’agit pas là d’un simple effet de mode ; certaines entreprises, à l’image d’Orange en France, ont même décidé de franchir une étape supplémentaire en créant leur propre espace de coworking. Un phénomène relativement récent qui porte même son petit nom : le corpoworking. Fidèle au principe de « bureaux partagés », ces tiers-lieux sont généralement ouverts à d’autres professionnels ne faisant pas partie de la société.

Pour en savoir plus sur notre partenariat, retrouvez cet article: Cadres en Mission et Neo-nomade s’associent

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *