Hirwa, un espace de coworking en Beaujolais !

La caravane, toujours intéressée par les projets de tiers-lieux, donne aujourd’hui la parole à Franck Pothé à l’origine du projet d’espace Hirwa, dans le Beaujolais.

N-N : Bonjour Franck ! Pour les lecteurs avides du blog, pourrais-tu commencer par te présenter en quelques mots, et nous expliquer comment l’idée de monter un espace de coworking t’est venu ?

F. P. : J’ai toujours été très intéressé par l’entrepreneuriat et la création d’entreprise. Je n’ai jamais été salarié, et n’ai connu que le statut de travailleur indépendant. J’ai, sous ce statut, été chasseur de papillons en Amazonie, chef de chantier en travaux de grands hauteur, et guide de trekking un peu partout dans le monde… J’ai finalement créé en 1999 un Tour Opérateur spécialiste en voyage sur mesure dans plus de 60 pays dans le monde. Après avoir vendu cette société, il y a quelques mois, je viens de créer un nouveau Tour Opérateur Receptifs France pour faire visiter la France à une clientèle d’Extrême Orient.  J’accompagne aussi « bénévolement » des créateurs d’entreprises (via la CCI – Chambre de Commerce et d’Industrie) à lancer leurs activités.

Avec ce nouveau projet professionnel, je souhaitais aussi mettre en place un lieu adapté pour vivre l’entrepreneuriat avec d’autres entrepreneurs. J’ai ainsi acheté un plateau 130 m2 dans le village où j’habite et aménagé l’espace pour mon activité professionnelle et celle du coworking.

Cet espace est assez atypique, puisqu’il se trouve dans un village magnifique du Beaujolais au milieu des vignes, à 5 km de Villefranche sur Saône et 35 km au nord de Lyon.

J’ai eu l’occasion récemment de communiquer sur l’Espace Hirwa en prenant un stand lors du Salon des Entreprises organisé par la CCI locale de Villefranche sur Saône. J’ai été agréablement surpris par le nombre de coworkers potentiels et surtout par l’accueil favorable d’organismes publics ou semi-publics, ayant vocation à aider les créateurs d’entreprises et au développement du télétravail.

N-N : On voit apparaitre des coworking de différentes natures aujourd’hui, avec des concepts et des positionnements plus ou moins affirmés – quel esprit veux-tu insuffler à l’espace Hirwa ?

F. P. : Il faut d’abord comprendre l’origine de ce nom: L’Espace Hirwa. En tant que voyageur, je suis, entre autres, passionné par l’Afrique et un petit pays qui est le Rwanda. Pour ce pays, j’ai beaucoup agi pour développer l’éco-tourisme autour des Gorilles des montagnes. Hirwa est le nom d’une famille de gorilles que l’on peut approcher dans le cadre de circuits éco-touristiques. Hirwa veut dire en kinyarwanda: « chance ». Il n’y avait pas de plus joli nom pour un espace dédié au développement professionnel de coworkers…

L’idée de cet espace n’est pas, en soi, très originale. C’est juste permettre à des indépendants et/ou télétravailleurs de travailler dans un même lieu, dans un espace ouvert, avec une bonne ambiance de travail, sans liens hiérarchiques les uns vis-à-vis des autres et sans obligation de collaborer à tout prix.

Il n’est pas prévu à ce stade d’actions d’accompagnement précis. Je souhaite et espère que s’il doit y avoir des actions, que celles-ci seront l’aboutissement de nos échanges entre coworkers et en fonctions des besoins et attentes de chacun.

J’ai peu de contact pour l’instant dans le milieu du coworking. J’ai donc créé et lancé ce concept « à l’instinct ». Les premiers retours et commentaires étant positifs, je suis donc optimiste (c’est mon caractère). Les premières visites de coworkers potentiels commencent maintenant, donc espérons que ce lieu réponde à leurs attentes.

N-N : Tu as donc ouvert l’espace avant de constituer la communauté – peux-tu nous parler un peu plus de l’espace et de la façon dont tu souhaites accueillir les coworkers – à la journée, au mois, quels prix ?

J’ai fait le choix de laisser l’espace en open space. Personnellement j’ai toujours travaillé ainsi et je trouve cela totalement dans l’esprit du coworking. J’ai cependant créé une salle de réunion fermée de 8 à 10 places assises avec vidéo projecteur, écran et paper board, pour permettre de s’isoler ou recevoir des clients ou fournisseurs.

J’ai mis en place un coin salon pour la dimension amicale et informelle.

Il y a 12 postes possibles dans l’Espace. J’en occupe 2 et donc il y a 10 places disponibles pour des coworkers.

L’espace offre les services classiques d’un lieu de coworking: Internet wifi et filaire; imprimante N&B; scan; fax to mail; photocopieuse N&B; coin café et micro-onde; douche…. Tous ces services sont inclus dans les forfaits.

En option je propose l’imprimante et la photocopieuse couleur.

4 forfaits sont proposés

Forfait 1 – par mois = 250€ HT

Mois = mois complet calendaire.

Forfait 2 – par semaine = 95€ HT

Semaine = semaine du lundi au vendredi.

Forfait 3 – carnet de 10 tickets = 100 HT

1 ticket = 1 jour d’utilisation de L’Espace Hirwa.
Ces 10 jours peuvent être utilisés de façon séparée.

Forfait 4 – Salle de réunion = 20€ HT

Utilisation de la salle de réunion quel que soit le temps d’utilisation durant une même journée.

Je ne souhaite pas, par contre, proposer de location de bureau à l’heure ou à la demi-journée. Cela ne me semble pas correspondre aux attentes des coworkers « à la campagne ».

N-N : Comment as-tu trouvé l’espace, et financé l’achat ou la location ? Quel modèle économique souhaites-tu mettre en place ?

F. P. : Je souhaitais avant tout trouver un lieu proche de chez moi et un plateau spacieux pour pouvoir mettre en œuvre mon activité professionnelle et l’espace de coworking. J’ai eu la chance de trouver et d’acheter ce plateau qui appartenait à la mairie. C’est au 1er étage d’une magnifique maison en pierre sur la place du village, à côté du café et en face de la boulangerie…

L’espace est lumineux et avec 4m sous plafond. Les travaux d’aménagement ont pris deux mois. J’ai fait travailler des artisans de la commune pour les gros travaux et me suis occupé de faire tous les travaux plus légers avec l’aide de mes enfants (ados).

Dans la négociation avec la mairie, ma démarche a été décisive dans l’acceptation du conseil municipal de me vendre ce plateau à un bon prix du m². Je pense qu’apporter un développement dans une activité tertiaire les a séduits.

Je n’ai pas fait d’étude de marché pour L’Espace Hirwa. Je n’ai pas d’impératif de rentabilité car cet espace n’est pas mon activité principale. N’étant pas philanthrope, je veux juste essayer que ce type de lieu corresponde aux attentes de certains travailleurs indépendants ou télétravailleurs qui ne trouvent pas en Home Office tous les avantages à leur épanouissement professionnel.

N-N : Super, merci pour ces infos, on te souhaite une très bonne continuation, et avis aux coworkers du Beaujolais, il reste une dizaine de places dans ce super espace, on est prêt à parier qu’elles seront vite remplies !

Contactez Franck pour plus d’info :

L’Espace Hirwa

Place Denoyer

69640 Lacenas

Tél : 06 76 97 83 44

Mail : franck@objectiffrance.com

www.hirwa.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *