Le travail nomade à l’honneur sur le Journal du Net

Le Journal du Net a publié cette tribune signée par Neo-nomade qui met à l’honneur le télétravail et toutes les formes de travail nomade pour les salariés. L’objectif de cette tribune est de sensibiliser les DRH, et plus généralement le management, à l’intérêt de proposer ce mode de travail alternatif à leurs collaborateurs.

Le travail nomade, synonyme de productivité et de bien-être

On le constate tous les jours, les freins sur le sujet sont d’ordre culturel et organisationnel, mais en les accompagnant pour la mise en place du travail nomade, les entreprises constatent rapidement les premiers retours positifs. Comme le souligne Frantz Gault, expert du télétravail chez nos amis de LBMG: « seuls 1% des télétravailleurs, et 3% de leurs managers, témoignent d’une baisse de productivité en télétravail ».  Une forme de travail qui va donc dans le sens du management, et des collaborateurs.

Surtout lorsque des événements extérieurs viennent compliquer le trajet des salariés entre leur domicile et le travail. Grèves à répétition, journée anti-pollution, travaux sur le RER A, les occasions de friction et de stress ne manquent pas dans les grandes villes. Et peuvent être autant d’opportunités à saisir pour tester le travail nomade des salariés.

Les tiers lieux, une alternative pratique et confortable

Toujours dans cette tribune du Journal du Net,  on insiste sur la notion des « tiers lieux de travail » ou « espaces de travail intermédiaires » pour les salariés mobiles et connectés. Ils peuvent à la fois faire office de lieux alternatifs au travail à domicile, de lieux de regroupement entre collègues situés dans la même zone géographique ou de lieux de travail ponctuel entre 2 rendez-vous lorsque les collaborateurs sont par exemple en déplacement.

Pour en savoir plus, découvrez la tribune de Baptiste Broughton, directeur de Neo-nomade, sur le Journal du Net: http://www.journaldunet.com/management/expert/64544/pourquoi-faites-vous-encore-venir-vos-collaborateurs-au-bureau.shtml

One thought on “Le travail nomade à l’honneur sur le Journal du Net

  • 14 juin 2016 at 16 h 11 min
    Permalink

    Salut à tous ! Je n’ai pas beaucoup travaillé en interne. Le gros de mon expérience professionnelle, je l’ai acquis en tant que chroniqueuse en ligne, puis maintenant comme secrétaire à distance pour le compte d’un cabinet médical bordelais. Je n’aime pas trop utiliser la qualification nomade, je me considère tout simplement comme une secrétaire indépendante, et j’y tiens à cette indépendance. C’est source d’épanouissement. Et puis ça me permet de maîtriser mon calendrier pour mieux envisager de nouvelles perspectives.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *