Télétravail et tiers-lieux : revue du 07/10/11


Retrouvez dans notre revue de presse hebdomadaire notre  sélection de l’actu du télétravail et des tiers-lieux. Études, nouveautés, faits marquants… Que retenir cette semaine?


JURASSIC PARK


Il y a quelques jours, Locita publiait un article titrant « Internet, un besoin vital ? ». Cet article faisait écho à la publication récente de l’édition 2011 du « Cisco Connected World Technology Report ». Souhaitant mieux appréhender « les attitudes, attentes et comportements de la dernière génération de salariés », la firme américaine a, à cet effet, commandé une vaste enquête portant sur un panel de 2 800 étudiants et jeunes professionnels issus de 14 pays, essentiellement du Nord.

Une chose est sure, Cisco n’est pas près de changer de slogan ! En effet, si certaines données flirtent avec l’indécence – « 33% des sondés considèrent Internet comme une ressource fondamentale pour l’humanité, au même titre que l’eau, l’air, la nourriture et le logement » -, on retiendra surtout le fait que plus de la moitié des participants ont déclaré qu’Internet faisait désormais « partie intégrante de leur vie ». Alors que la génération précédente privilégiait les contacts sociaux personnels, il semblerait que la nouvelle génération les troque, de plus en plus, pour des interactions en ligne. La confusion des frontières entre sphères professionnelles et privées est également une tendance qui se confirme: pour preuve, 70% des jeunes salariés interrogés sont amis avec leur manager sur Facebook. Autre fait marquant souligné dans ce rapport: la prégnance des appareils mobiles comme les ordinateurs portables, les tablettes et surtout les smartphones.

The Office, dernière saison ?
The Office, dernière saison ?

D’ailleurs, une étude réalisée par le cabinet spécialisé dans les nouvelles technologies Markess International, et dévoilée dans un article des Echos, donne des résultats concordants. Effectivement, l’étude conduite auprès de 175 décideurs montre que 11 % de la population active française utilise déjà un smartphone dans un cadre professionnel, et on estime qu’en 2013 un actif sur quatre sera équipé d’un terminal mobile à titre professionnel. Un nouvelle ère de salariés s’annonce…


Aux frontières du réel


Comme l’annonçait le e-mag Influencia, le 4 octobre dernier se tenait à Paris , l’événement  Future Now organisé par l’agence FutureBrand. Lors de cette conférence, Richard Watson, futurologue (un métier d’avenir…), a présenté les cinq grandes tendances qui vont influencer le prochain demi-siècle… En soit, chacun de nous peut faire le constat de ces tendances. Ce qui est intéressant dans cet exposé, ce sont les analyses prospectives qui en découlent. Celles-ci se veulent simplement une anticipation (possible) de ce que notre civilisation est en train d’engendrer.

Au vue de l’évolution actuelle de notre société, Richard Watson annonce: un « péril vieux », un déplacement du centre économique et politique de l’Ouest vers l’Est, la priorité donnée au développement durable, l’omniprésence voire la suprématie de la machine sur l’homme et enfin, l’hyperconnectivité.

Prévision ou prédiction?
Prévision ou prédiction?

Le volet sur le thème de l’« hyper connexion » est intéressant. En effet, l’omniprésence de la connectivité n’est pas sans conséquence, et laisse entrevoir des perspectives beaucoup moins enchanteresses. L’ultra-connectivité pourrait, en effet,  créer une «  anxiété ambiante due à un trop plein d’informations, qui devrait provoquer une forme de panique et d’insécurité ambiante » et conduire à la mort de la vie privée… Charmant ! Autre possibilité, une hyperconnectivité « maitrisée » et intelligente pourrait, à l’inverse, favoriser une forme de « transparence et de responsabilité, pour aboutir à une atmosphère ambiante plus honnête » et faire disparaître le « moi » au profit du collectif…

A chacun son interprétation sur ces « prédictions » mais dans le fond est-ce là l’essentiel ? La leçon à retenir n’est-elle pas plutôt que le scénario n’est en rien figé ? Il convient, pour chacun, de prendre conscience de l’impact des décisions prises sur le plan social, politique, économique ou technologique, et des responsabilités qu’elles engendrent. Entre conséquentialisme et éthique déontologique, lequel l’emportera ? L’avenir seul, nous le dira…


Zapping


Le 29 septembre, on apprenait dans Le Monde que la commission des lois de l’Assemblée avait voté un amendement visant à introduire -enfin- la notion de télétravail dans le Code du travail. Vendredi dernier, la Région IDF annonçait son programme de soutien au développement de tiers-lieux. Depuis quelques semaines maintenant, le télétravail et ses sujets connexes sont également la coqueluche des médias. Pour preuve, i>télé diffusait le 4 octobre, un reportage sur le « Business du coworking ».

Télétravail, coworking: décryptage
Télétravail, coworking: décryptage

Le journaliste est ainsi venu à la rencontre des différents acteurs qui animent ce petit monde. La parole a donc été donnée à Baptiste (la caravane néo-nomade est partout !), à Eric de la Mutinerie et aux coworkers du Lawomatic à Paris.


One thought on “Télétravail et tiers-lieux : revue du 07/10/11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *