Télétravail et tiers-lieux : revue du 10/06/11

Retrouvez dans notre revue de presse hebdomadaire notre sélection de l’actu du télétravail et des tiers-lieux. Études, nouveautés, faits marquants… Que retenir cette semaine?

Il en faut peu pour être heureux…

Aujourd’hui s’achève la semaine sur la qualité de vie au travail, qui a été l’occasion de beaucoup de débats sur la santé, l’allongement de la vie au travail… et qui a aussi permis de prendre la température du moral des salariés. Alors, heureux?

baloo - La ville est une jungle
La ville est une jungle

Un article paru sur Agoravox mardi 7 juin dénonce le manque de prise en compte du bien-être des employés de la part des entreprises. Selon l’auteur, un manque de confiance mutuel empêche des relations de travail saines et conduit au présentéisme.

En Saône-et-Loire on a plutôt évoqué tout ce que les entreprises font – ou pourraient faire – pour améliorer les conditions de travail des employés. Coachs sportifs, ergonomie des postes de travail, formations anti-stress mais aussi des services additionnels réservés aux employés comme une crèche sur le lieu de travail, sont cités pour améliorer la vie au bureau. On parle également de flexibilité des horaires et de télétravail: un salarié moins stressé par les transports et le bureau, un salarié plus heureux, c’est un salarié qui travaille mieux.

Et qui travaille plus longtemps? C’est la question que pose cet article du site pourseformer.fr. Les français seraient mitigés sur l’allongement de la vie au travail; les principales préoccupations relèvent de la santé mais aussi de la place accordée à la vie privée. Des mesures telles que le télétravail sont donc à envisager pour « économiser » ses salariés…

Soulignons au passage un film d’animation réalisé par l’ANACT sur le stress au travail… (le tout sur une reprise de La Pompe Moderne dont nous vous laisserons retrouver le titre original) :

Dessin animé sur le travail & l'amélioration des… par anact

Le télétravail, on s’y met?

Le télétravail pour mieux vivre, c’est bien, mais sa mise en place dans une grande entreprise ne va pas de soi : il ne suffit pas de dire à ses salariés « restez chez vous » pour les rendre heureux.

Un peu plus d’un an après la mise en place d’un projet de télétravail mis en place par Oracle France en janvier 2010, un syndicat de l’entreprise fait le point sur les avancées obtenues. L’accord, qui se traduit par un avenant au contrat de travail, a permis de faire passer la proportion de télétravailleurs de 5 à 8%. Un chiffre qui n’est pas à la hauteur des objectifs de 20% de télétravailleurs en 2012; selon le syndicat, de nombreux cadres pratiquent le télétravail sans que cela ait été formalisé dans leur contrat. De plus les salariés qui s’auto-censureraient de peur d’un refus seraient nombreux.

Le syndicat CFE-CGC va plus loin en critiquant les refus automatiques dans certains services, sous prétexte que certains employés doivent être disponibles en permanence et ne le seraient pas en télétravail. La mise en place du télétravail n’a donc pas été accompagnée par un changement dans les comportements managériaux, qui restent encore très attachés au contrôle des salariés. Un accord mal encadré, donc, et qui manque sans doute de flexibilité puisque les salariés concernés doivent télétravailler minimum 3 jours par semaine.

D’où l’intérêt de faire appel à des sociétés de conseil spécialisées dans le télétravail, comme LBMG Worklabs par exemple… 😉

Et pour ceux qui ne télétravaillent pas (encore)

Bientôt l’heure de rentrer à la maison avant ce week-end de la Pentecôte? Si la perspective de prendre le métro ne vous enchante pas, prenez-quelques minutes pour rêver de ce que seraient les transports dans un monde parfait…

Bon week-end!

One thought on “Télétravail et tiers-lieux : revue du 10/06/11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *