Télétravail et tiers-lieux : revue du 15/07/11

Retrouvez dans notre revue de presse hebdomadaire notre sélection de l’actu du télétravail et des tiers-lieux. Études, nouveautés, faits marquants… Que retenir cette semaine?

Nouvelle identité visuelle, nouveau site : neo-nomade.com fait peau neuve et s’enrichit de nouvelles fonctionnalités : par ici les surprises. En version bug pour le moment, le zèbre est un peu raide au démarrage… Le dressage devrait prendre quelques jours au plus, merci de votre patience!

Suivez le zèbre...

Si certains font le pont, trois petits tours et puis s’en vont, ici on ne chôme jamais : c’est parti pour la première revue de presse neo-nomade 2.0.

Maman travaille

Parue sur Zevillage.net, une interview très intéressante de Marlène Schiappa fait le point sur la situation des mères qui veulent concilier carrière et vie de famille. Le site mamantravaille.fr est la vitrine de ce réseau de femmes qui militent via un blog, du lobbying, des événements… Parmi leurs chevaux de bataille : le télétravail. Nous en avions parlé au moment de la sortie d’une étude de l’observatoire de la parentalité : le télétravail apparaissait comme l’une des mesures les plus demandées pour mieux gérer ses temps de vie.

A noter, la sortie prochaine d’un petit livre, qui contiendra des réflexions et des témoignages :

maman-travaille-marlene-schiappa

Nous souhaitons beaucoup de succès à ce livre et de courage à Maman travaille. En attendant, n’hésitez pas à nous faire part de vos témoignages. Mamans mais aussi papas, comment gérez-vous la poursuite de votre carrière ? Votre employeur vous permet-il de télétravailler, d’adapter vos horaires ?

Mort aux e-mails

Un e-mail émet en moyenne 19 grammes de CO2

C’est ce que révèle un rapport de l’Ademe (Agence de l’environnement et la maîtrise de l’énergie). Partant du constat que les TIC représentaient 2% des émissions européennes de CO2 en 2005, l’agence a souhaité s’interroger sur l’impact de différents outils que nous utilisons quotidiennement : l’email, la requête sur un moteur de recherche, et la clé USB.

Conclusions ? Chaque employé émet environ 44 kg de CO2 par an simplement en envoyant des e-mails ; à cela s’ajoutent 10 kg de CO2 pour les recherches sur internet. Pour les clés USB, des résultats étonnants : le matériau choisi pour la clé n’a qu’un impact minime. Les émissions principales proviennent du temps de lecture des documents contenus sur la clé, et donc du temps d’utilisation de l’ordinateur.

Alors que faire ? Communiquer moins, lire en diagonale les documents envoyés ? Pas vraiment, et les recommandations de l’Ademe sont plutôt prévisibles : entrer directement l’adresse du site ou utiliser les favoris plutôt qu’un moteur de recherche, éviter d’imprimer les documents ou utiliser du papier brouillon ou recyclé, augmenter la durée de vie des équipements, gérer la fin de vie de son ordinateur, ne pas distribuer des clés usb publicitaires…

Ce que le rapport ne dit pas et qui nous aurait intéressés, c’est s’il vaut mieux partager une étude de 200 pages par e-mail ou par clé USB, s’il vaut mieux envoyer un e-mail à un collègue pour lui demander son aide ou plutôt lui parler via messagerie instantanée. Et que dire de l’impact des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter où le flux d’informations est constant ?

Comment bien se comporter dans les transports en commun ?

Allez, parce que c’est vendredi, que c’est l’été, et que cette revue de presse a été rédigée depuis la terrasse d’un jardin en fleurs (#ilovetélétravail), une petite pensée pour tous ceux qui subissent encore les transports en commun. Je vous laisse découvrir un petit article sur un petit blog fort drôle:

Comment bien se comporter dans les transports parisiens Bon week-end!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *