Télétravail et tiers-lieux : revue du 19/08/11

Retrouvez dans notre revue de presse hebdomadaire notre sélection de l’actu du télétravail et des tiers-lieux. Études, nouveautés, faits marquants… Que retenir cette semaine?

« Les grandes idées ne sont pas charitables » (Le Maître de Santiago, Henry de Montherlant)

Le député UMP de la Loire, Paul Salen, a déposé mi-juillet une proposition de loi visant à « réglementer » le don de RTT. C’est à la suite d’une expérience vécue dans sa circonscription que le député, également conseiller général, a voulu proposer ce dispositif : un salarié de chez Badoit avait reçu 170 jours de RTT de la part de ses collègues pour rester au chevet de son fils atteint d’un cancer foudroyant. L’élan de solidarité est ici indéniable. Pour autant, on peut légitimement s‘interroger sur la nécessité de légiférer sur le sujet et ainsi mettre en question l’article des Echos, paru le 18 août dernier, titrant : « Le don de RTT, futur outil de solidarité entre collègues ». En lisant entre les lignes, on l’aura compris, cette mesure ne coûtera rien à l’Etat et les entreprises ne devraient pas montrer de réticences vis-à-vis de cette proposition… Mais est-il vraiment besoin d’une loi pour encadrer une pratique de générosité spontanée ? En généralisant cette possibilité, ne risque-t-on pas de détourner le principe du RTT pour en faire des congés maladie déguisés ? D’ailleurs, à l’heure du management de proximité et de la responsabilité sociale des entreprises, pourquoi les salariés seraient-ils les seuls à faire preuve de générosité et de solidarité ? Les entreprises ne pourraient-elles pas céder gracieusement ces fameux jours de congés, simple question d’éthique, non ?

La moustache ou comment être au poil au bureau ?

Pour poursuivre cette revue presse on aurait pu parler « effondrement des places boursières » et conjecture économique, mais face à une perspective aussi morose, une info récréative est la bienvenue. Dans un billet publié ce vendredi, RegionJob posait une question qui mérite réflexion: « la moustache est-elle tendance au bureau ? ».
Il fut un temps où la simple pause-café constituait LE vecteur de socialisation au bureau, alors la situation capillaire des uns et des autres constituera-t-elle un des facteurs d’intégration de demain ?

Il est vrai que dans le monde professionnel on ne badine pas avec l’apparence. Pour preuve, Regionjob, toujours dans un article « Etre beau, ça paye », reprenait les résultats d’études américaines montrant que le physique entrait en considération dans le recrutement et l’évolution de carrière. On apprend notamment que les moustachus (eh oui !) sont mieux payés tout comme les blondes…
Alors si on est blonde et moustachue, c’est le gros lot ?!

« La peur de l’ennui est la seule excuse du travail » (Jules Renard)

Comme des milliers de salariés, vous constaterez qu’au mois d’août l’activité au bureau est plus que ralentie. Pour remédier aux journées trop longues : on rallonge les pauses, on fait du rangement dans les dossiers…. Bref, on s’occupe !

Travailler: un remède à l'ennui ?

Loin d’être de l’ordre du cliché, au mois d’août au bureau, on s’ennuie. En témoignent les salariés interrogés au cours d’un micro-trottoir réalisé par un journaliste de l’Express.
Et vous, comment vous occupez-vous en cette période de vache maigre?

One thought on “Télétravail et tiers-lieux : revue du 19/08/11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *