Télétravail et tiers-lieux : revue du 20/05/11

Retrouvez dans notre revue de presse hebdomadaire notre sélection de l’actu du télétravail et des tiers-lieux. Études, nouveautés, faits marquants… Que retenir cette semaine?

LA CITATION DE LA SEMAINE

Après l’Alsace la semaine dernière, c’est au tour de l’Orne de faire la une. Lundi 16 mai, le secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique Georges Tron s’est rendu dans l’Orne pour en savoir plus sur la politique de télétravail du Conseil Général de l’Orne. Le compte-rendu de la visite est disponible sur www.orne.fr.

Le télétravail, c’est l’économie de demain.

a déclaré Alain Lambert, président dudit Conseil. En 2009, il a donc ouvert la voie à cette pratique encore peu répandue dans le secteur public (seulement 1% des fonctionnaires en télétravail !). Un projet de réseau de télécentres (Nomade 100) a été lancé : 3 sont déjà ouverts, et 6 sont en construction.

On se réjouit de cette initiative qui donnera à la région les moyens de développer le télétravail mais aussi d’attirer des entrepreneurs et donc d’être plus dynamique. Saluons également la démarche similaire de Cybercantal qui a permis l’ouverture de sept télécentres, ainsi que celle de l’Oise, qui s’apprête à construire un réseau de 100 télécentres.

Allez zou, plus d’excuse pour ne pas se mettre au vert !

Oh la vache!

AVEZ-VOUS DEJA VU… UN TELECENTRE VIRTUEL?

La société internet 3 solutions a développé un logiciel qui vise à recréer virtuellement les conditions d’un télécentre. Grâce à un avatar, il est possible d’accéder à un bureau virtuel mais aussi de se déplacer dans l’espace, de dialoguer avec les autres utilisateurs, de participer à des réunions ou des formations à distance…

i3spaces, le premier télécentre virtuel
i3spaces, le premier télécentre virtuel

On peut imaginer plusieurs usages de ce type de solution. Cela peut devenir un service additionnel offert par un télécentre existant, qui permettrait à ses membres de consulter leurs documents ou de rester en contact avec les autres utilisateurs, même à distance. Ce serait également un bon outil qui faciliterait le télétravail en entreprise, une e-machine à café.

L’outil a-t-il vocation à s’imposer en remplacement d’un télécentre? On a quand même envie de dire attention à l’over-virtualisation : le télécentre virtuel, s’il permet de maintenir un lien avec des collègues ou coworkers, n’est pas en soi un rempart à l’isolation. Il ne s’agit pas de travailler en permanence de chez soi grâce à son bureau virtuel, ou l’on risque de ne plus connaitre que l’avatar de ses collègues, n’est-ce pas Hubert ?

… Maintenant, oui!

GAGNEZ DE L’ARGENT EN COWORKANT

On parle souvent des avantages du coworking : ne pas être seul, profiter d’une ambiance de travail conviviale et de conseils professionnels, se créer un réseau… Mais qu’en est-il financièrement ? 300 euros par mois en moyenne pour un abonnement, c’est cher ? La Mutinerie a fait le calcul. Résultat? En moyenne 550 euros de gains nets, une fois déduit le prix de l’abonnement. Les entreprises gagneraient elles à faire coworker leurs employés ?

Mais ceci à condition qu’on ne vienne pas décimer la population des coworkers – il semble que certains se soient mis en tête de chasser cette population pourtant si avenante et accueillante ! Tant de bonheur et de sérénité dans le travail, ça fait forcément des jaloux !

Bon week-end !

3 thoughts on “Télétravail et tiers-lieux : revue du 20/05/11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *